Laëtitia
Laëtitia

Road trip en Nouvelle-Zélande : 10 jours sur l’île du Nord

Bienvenue en Nouvelle-Zélande, ou Aotearoa en maori, un pays situé aux antipodes de la France où le rugby et les kiwis sont les rois de la nation.

La Nouvelle-Zélande, c’est une nature immaculée, une culture maorie bien vivante, d’innombrables activités de plein air mais aussi une population extrêmement accueillante et chaleureuse. Les paysages sont grandioses et d’une diversité exceptionnelle : superbes plages, imposantes montagnes, lacs multicolores, glaciers, cratères fumants, villes animées à taille humaine, collines verdoyantes dans les campagnes, sommets enneigés, ciel étoilé, majestueux fjords…

Nous avons exploré le pays pendant 3 semaines : 10 jours sur l’île du Nord et 11 jours sur l’île du Sud. Cet itinéraire nous a permis de traverser une bonne partie du territoire et d’avoir un aperçu des plus beaux sites du pays. Nous nous étions imposés un rythme soutenu avec pas mal d’heures de voiture, ce qui était nécessaire pour voir un maximum du pays en 3 semaines. Bien sûr, il faudrait une année entière pour explorer le territoire de manière exhaustive…

Vous organisez un road trip en Nouvelle-Zélande ? Je vous présente mon itinéraire de 10 jours sur l’île du Nord, un circuit concocté par mes soins après des heures de lecture de l’incroyable guide Kiwipal. La Nouvelle-Zélande est une destination magique que nous ne regrettons pas d’avoir visitée à cent à l’heure pour découvrir tant de paysages merveilleux. 

road trip en nouvelle zelande : itineraire de 10 jours sur l ile de nord
Mon itinéraire de 10 jours sur l’île du Nord de Nouvelle-Zélande

 

 

Road trip en Nouvelle-Zélande : itinéraire de 10 jours sur l’île du Nord

 

Jours 1 & 10 : Auckland

Après 2 nuits passées dans l’avion pour atteindre cette contrée lointaine, nous débarquons à Auckland, la plus grande ville du pays, où vit la plus importante population polynésienne au monde. Avec ses belles plages et ses musées de renom, la « cité des voiles » est une métropole diverse, régulièrement classée parmi les villes les plus agréables à vivre à l’échelle mondiale. 

Nous y avons passé la première journée de notre séjour et quelques heures supplémentaires avant notre vol retour vers la France. Cette courte escale nous aura permis d’explorer le centre-ville, le Wynyard Quarter, Ponsonby (le quartier branché de la ville mais qui ne nous a pas beaucoup plu, je pense que nous ne nous sommes pas attardés aux bons endroits) ainsi que le quartier du Mont Éden. 

Auckland fut l’introduction idéale pour notre séjour néo-zélandais, le seul endroit du pays où nous avons ressenti l’effervescence citadine avant un voyage 100% nature. Du peu que j’ai eu le temps de voir, la ville ne m’a pas frappée par sa beauté (beaucoup de grues et de travaux), mais les anciens bâtiments coloniaux contrastent plutôt harmonieusement avec les gratte-ciels modernes du centre-ville. Les quartiers résidentiels sont paisibles et verts, mais surtout, la ville est au bord de la mer ♥️.

 

Centre-ville : le quartier d’affaires, dynamique avec de nombreux restaurants et boutiques, larges avenues et jolies places piétonnes. Le centre-ville est dominé par la Sky Tower, la plus haute tour de l’hémisphère Sud (328 mètres).

skyline d auckland
La skyline d’Auckland
queen street a auckland
La célèbre Queen Street

visite d auckland : queen street dans le centre ville

 

Wynyard Quarter & Viaduct Harbour : une promenade très agréable dans ce quartier du front de mer jalonné de restaurants où déguster du délicieux poisson frais et crustacés.

vue sur le ferry building et le centre ville d auckland
Le magnifique Ferry Building subsiste au milieu des tours d’affaires

viaduct harbour marina a auckland en nouvelle zelande

wynyard quarter a auckland

 

Mount Eden : Auckland est édifiée sur des anciens volcans, dont les cônes forment aujourd’hui des îlots de verdure parsemés dans la ville. L’une des plus célèbres collines est le Mount Eden, le plus haut volcan de la ville avec un cratère profond de 50 mètres. Il faut une petite quinzaine de minutes pour atteindre le sommet d’où le panorama embrasse toute la baie. Une découverte très sympa. C’est également dans ce quartier que se trouve le fameux Eden Park, le plus célèbre stade de rugby au monde, la maison des All Blacks 🏉.

vue sur le cratere du mont eden a auckland
Le cratère du Mount Eden avec vue sur le centre-ville d’Auckland en arrière-plan
vue sur le stade de rugby des all blacks a auckland
Vue sur le stade de rugby des All Blacks
que faire a auckland en nouvelle zelande : monter en haut du mont eden
Temps nuageux et sombre mais regardez à quel point la ville est verte !
road trip en nouvelle zelande : visiter auckland
À gauche, l’Eden Park, stade de rugby des All Blacks. À droite, une magnifique maison dans le quartier résidentiel avoisinant.

 

 

Jour 2 : Waiheke Island

Située dans le golfe de Hauraki en face d’Auckland, l’île de Waiheke est une destination absolument incontournable de l’île du Nord, très prisée des Aucklandais. Rivalisant de beauté avec la Bay of Islands, l’île de Waiheke offre de superbes sentiers côtiers dominant des criques aux eaux turquoise, une végétation luxuriante et des plages parmi les plus belles de la région. L’île est apaisante et il y règne une atmosphère détendue de vacances estivales.

Autre atout majeur de l’île : ses vignobles sont comptés parmi les meilleurs du pays. L’industrie viticole néo-zélandaise est renommée à l’international pour son pinot noir et son sauvignon blanc. Waiheke Island fait partie des meilleures régions pour s’offrir une dégustation et ramener de belles bouteilles en France, aux côtés de Hawke’s Bay sur l’île du Nord, et de Blenheim dans la région de Marlborough sur l’île du Sud.

Nous avons passé une journée entière sur l’île de Waiheke, après un trajet en ferry d’une petite heure depuis Auckland. Ce trajet contribue au charme de l’excursion, offrant de beaux panoramas sur le volcan Rangitoto, sur le golfe et sur la skyline d’Auckland. Une journée fut suffisante pour faire un tour à peu près complet de l’île en faisant des arrêts plage, mais j’avoue que je me serais bien attardée sur l’île une journée supplémentaire !

vue sur le volcan rangitoto dans le ferry pour l ile de waiheke depuis auckland
Vue sur le volcan Rangitoto lors du trajet en ferry

 

Matiatia Walk : la randonnée idéale pour débuter sa journée à Waiheke, surplombant de jolies baies rocheuses et nous faisant découvrir de magnifiques maisons avec vue sur le littoral 🤤. Très peu de personnes croisées sur le sentier !

road trip en nouvelle zelande : excursion sur waiheke island

road trip en nouvelle zelande : excursion sur l ile de waiheke

belles maisons sur l ile de waiheke en nouvelle zelande

belles maisons sur waiheke island en nouvelle zelande

 

Delamore-Oceanview Hiking Trail : viewpoint sur la baie avant le début du sentier

view point pres du delamore oceanview hiking trail

 

Te Ara Hura – “W” Bay trail : magnifique vue sur une crique turquoise

te ara hura w bay trail sur l ile de waiheke

 

Les plages : la côte nord de l’île est ponctuée de belles plages de sable fin.

que faire sur l ile de waiheke : oneroa beach
Oneroa Beach et ses nombreux bateaux
plage de palm beach sur l ile de waiheke en nouvelle zelande
Palm Beach, l’une des plus jolies plages de Waiheke Island
road trip en nouvelle zelande : les plages de waiheke island
Onetangi Beach, une longue étendue de sable blanc au centre de l’île
shelley beach reserve a waiheke island
Shelley Beach Reserve, sur la côte sud de l’île
shelley beach reserve sur l ile de waiheke
Toujours Shelley Beach Reserve

 

La ville d’Oneroa : branchée, avec de nombreux cafés et restaurants donnant sur l’océan.

que faire sur l ile de waiheke : la ville d oneroa

 

Whakanewha Regional Park : un refuge d’espères rares d’oiseaux côtiers. Je vous conseille le sentier aisé de Cathedral Track, une balade en forêt qui débouche dans la Rocky Bay.

balade dans le whakanewha regional park sur l ile de waiheke

 

Les vignobles : 

vignobles de waiheke island en nouvelle zelande

 

 

Jour 3 : Péninsule de Coromandel

Pour ce troisième jour de notre road trip en Nouvelle-Zélande, nous entamons les premières heures de route pour nous diriger vers la péninsule de Coromandel, une longue bande de terre située à l’est d’Auckland. Nous y avons consacré une journée entière et cela fut suffisant pour faire le tour de la péninsule, sans s’attarder dans le Far North (pointe nord de la péninsule, plus difficilement explorable avec notre petite voiture de location).

La péninsule de Coromandel a sûrement été mon plus gros coup de coeur sur l’île du Nord. C’est une région de toute beauté où se succèdent de sublimes plages sauvages et des petites bourgades historiques. La côte orientale de la péninsule abrite certaines des plus belles plages de sable blanc de Nouvelle-Zélande.

Les deux lieux phares de la région sont Cathedral Cove et Hahei, mais la péninsule regorge d’autres endroits méconnus et moins fréquentés qui sont de véritables bijoux. Nous n’avons pas pu admirer l’arche naturelle de Cathedral Cove, la plage étant inaccessible depuis l’année dernière en raison des dégâts causés par une tempête l’année dernière.

La petite ville de Coromandel ne nous ayant pas charmés plus que cela, nous nous sommes directement dirigés vers 2 plages du nord-est de la péninsule :
Whangapoua Beach : une longue plage sauvage et totalement déserte
New Chums Beach : depuis la plage de Whangapoua, il faut marcher sur la rive rocheuse pendant une trentaine de minutes pour atteindre cette plage, souvent considérée comme l’une des plus belles du pays. Isolée, bien préservée, totalement déserte et eau turquoise… Un lieu absolument magique. Cerise sur le gâteau qui nécessite un effort supplémentaire : grimpez une quinzaine de minutes en plus jusqu’à atteindre un view point dominant toute la baie. Absolument sensationnel.

que faire lors d un road trip en nouvelle zelande : la peninsule de coromandel
Premiers paysages lors de l’arrivée dans la péninsule de Coromandel
whangapoua beach dans la peninsule de coromandel
Whangapoua Beach
view point sur new chums beach dans la peninsule de coromandel
View point sur New Chums Beach. Magique, non ?

plage de new chums beach en nouvelle zelande

 

Après avoir bien profité de la plage et de la baignade à New Chums Beach, nous reprenons la voiture pour continuer notre tour de la péninsule et découvrons Whitianga, un joli port et une marina agréable où se promener au bord de la mer :

la marina de whitianga dans la peninsule de coromandel en nouvelle zelande

 

Enfin, nous terminerons notre journée dans la péninsule de Coromandel avec 2 des plus célèbres plages de la région :
Hahei Beach, une station balnéaire très prisée dont la sublime plage n’était pas bondée lors de notre passage
Hot Water Beach, connue pour ses sources chaudes naturelles où creuser un jacuzzi dans le sable. Nous y sommes allés à des horaires ne permettant pas du tout de découvrir ce spectacle intriguant, donc nous étions pratiquement les seuls sur place !

Si vous planifiez un road trip en Nouvelle-Zélande, je vous recommande vraiment d’y inclure une journée dans la péninsule de Coromandel. Encore une fois, je place cette région très haut dans la liste de mes lieux préférés en Nouvelle-Zélande et vous ne serez pas déçu par sa beauté !

la belle plage de hahei beach dans la peninsule de coromandel
Hahei Beach
la plage de hot water beach dans la peninsule de coromandel en nouvelle zelande
Hot Water Beach

 

 

Jours 4 et 5 au matin : Rotorua

Lors de votre road trip en Nouvelle-Zélande, vous serez très probablement amené à vous attarder à Rotorua, une zone très prisée des visiteurs en raison de ses fascinants phénomènes géothermiques : geysers, bassins de boue de toutes les couleurs et eaux thermales en ébullition… Une découverte vraiment inédite !

Rotorua est également considéré comme l’endroit idéal pour découvrir la culture maorie. Les touristes ont la possibilité d’assister aux fameux spectacles maoris et de déguster un dîner se voulant traditionnel. De notre côté, nous avons préféré passer notre chemin, redoutant trop l’attrape-touristes et l’effet Disneyland. Rotorua est l’endroit de Nouvelle-Zélande où nous avons croisé le plus de voyageurs, avec le Mont Cook sur l’île du Sud. Mais ça reste à l’échelle néo-zélandaise, on est loin du tourisme de masse de certaines villes européennes…

Nous avons passé une journée et demi à Rotorua, pour explorer la ville mais surtout ses nombreux parcs géothermiques qui ne peuvent pas laisser indifférents. C’est tout de même assez extraordinaire.

 

Ville de Rotorua : la ville est assez touristique et n’a pas d’attrait majeur, à part ses magnifiques Government Gardens qui abritent l’un des bâtiments les plus emblématiques du pays, le Rotorua Museum.

que faire lors d un road trip en nouvelle zelande : visiter le rotorua museum

 

Kuirau Park : situé en plein centre-ville, le Kuirau Park n’est pas aussi impressionnant que les parcs les plus célèbres de la région mais il n’en constitue pas moins une introduction parfaite aux phénomènes géothermiques de Rotorua. Autre avantage : le parc est gratuit, ce qui ne sera pas le cas de tous les autres que nous visiterons et l’addition monte vite !
Nous nous promenons pendant une petite heure dans ce parc pour découvrir pour la première fois des petites bulles à la surface des piscines naturelles bouillantes avant d’arriver au point d’orgue de la visite : le lac fumant, situé à l’extrémité nord du parc, où s’élève une quantité assez impressionnante de vapeur. On commence à sentir l’odeur de soufre !

le kuirau park a rotorua en nouvelle zelande

le kuirau park a rotorua

que faire lors d un road trip en nouvelle zelande : le kuirau park a rotorua

 

Waimangu Volcanic Valley : deuxième étape de notre visite de Rotorua, la superbe vallée de Waimangu. Ici, l’expérience est assez différente des autres parcs de la région car elle consiste en une promenade en plein coeur de la luxuriante vallée jusqu’à atteindre le Lac Rotomahana sur lequel glissent gracieusement des cygnes noirs. En chemin, nous découvrons quelques sites remarquables :
– l’Inferno Crater Lake, d’un turquoise éclatant
– le Frying Pan Lake, la plus grand source chaude du monde
– la Warbrick Terrace avec ses intenses couleurs de boue orange, marron et verte

road trip en nouvelle zelande : visiter rotorua et la waimangu volcanic valley
Southern Crater Lake, le premier lac de la visite, et déjà des couleurs surprenantes !
le frying pan lake, la plus grande source chaude au monde a rotorua
Le Frying Pan Lake, la plus grande source chaude au monde !
l'inferno crater lake dans la waimangu volcanic valley a rotorua en nouvelle zelande
L’Inferno Crater Lake
la warbrick terrace dans la waimangu valley
Promenade dans la nature et arrivée près de la Warbrick Terrace
le lac rotomahana et ses cygnes noirs
Le Lac Rotomahana et ses cygnes noirs

 

Redwoods Whakarewarewa Forest : nous terminons cette première journée intense à Rotorua par la découverte d’une splendide forêts de séquoias géants, dépassant les 70 mètres de haut. De nombreux sentiers de randonnée de durées très variées permettent d’explorer cette forêt, de notre côté nous nous sommes contentés d’une petite marche de 30 minutes pour clôturer cette superbe journée de découverte !

la redwoods whakarewarewa forest a rotorua

 

Wai-O-Tapu Thermal Wonderland : le lendemain, nous poursuivons notre exploration des parcs géothermiques de Rotorua avec le site naturel le plus impressionnant de la région, le parc de Wai-O-Tapu et ses lacs multicolores. Le parc est criblé de nombreux cratères de boue et de soufre que l’on explore au gré de 3 boucles de durées différentes, la plus longue s’étalant sur 3 km. Les deux sites les plus remarquables sont la Champagne Pool, un bassin d’eau bouillonnante aux teintes orange, ainsi que le Roto Karikitea, une piscine naturelle d’une couleur verte irréelle. Je n’avais vraiment jamais vu cela auparavant 😳.

Le billet d’entrée inclut également le spectacle du geyser Lady Knox, qui entre en éruption artificiellement tous les matins à l’aide de savon (biodégradable), devant des centaines de visiteurs installés comme au cinéma ! Ce spectacle ne m’a pas plu du tout 🤣.

road trip en nouvelle zelande : visiter wai o tapu thermal wonderland a rotorua
Cratères bouillonnants et lacs multicolores à Wai-O-Tapu

la champagne pool a wai o tapu thermal wonderland

la champagne pool a wai o tapu thermal wonderland a rotorua
La Champagne Pool et son contour orange

champagne pool au parc wai o tapu a rotorua

le lady knox geyser a rotorua
Le geyser Lady Knox
le lac roto karikitea a rotorua
La couleur irréelle du lac Roto Karikitea

 

 

Jour 5 après-midi : Taupo

Après la visite des parcs géothermiques de Rotorua, nous continuons notre route vers Taupo où nous passerons quelques heures. En chemin, nous nous arrêtons aux Huka Falls, la plus impressionnante cascade de Nouvelle-Zélande. Cette cascade n’est pas très haute, un peu plus d’une dizaine de mètres, mais la puissance de son débit est assez incroyable : 220 000 litres par seconde, c’est-à-dire que les Huka Falls rempliraient 5 piscines olympiques en 1 minute 😄. Un sentier pédestre permet d’admirer la cascade sous différents angles. Pas mal de touristes ici mais j’ai beaucoup apprécié cette visite rapide !

les huka falls en nouvelle zelande

les huka falls en nouvelle zelande pres de taupo

 

Nous arrivons ensuite à Taupo, une petite ville branchée au bord du plus grand lac de Nouvelle-Zélande, reconnue pour ses activités en plein air sur fond de lacs et de volcans. Jet-boat, rafting, saut à l’élastique, VTT… Taupo est l’une des destinations les plus prisées de l’île du Nord. Nous y passerons seulement quelques heures en escale avant notre prochaine étape.

le lac de taupo en nouvelle zelande
Le lac de Taupo
road trip en nouvelle zelande : visiter taupo
Sur la photo de gauche, un avion converti en restaurant McDonald’s. Sur la photo de droite, des sources thermales près de la ville de Taupo.

 

 

Jour 6 : Napier et Hawke’s Bay

Lors du sixième jour de notre road trip en Nouvelle-Zélande, nous sommes confrontés aux aléas de la météo pour la première fois. On m’avait souvent répété avant mon départ : tu verras, la Nouvelle-Zélande, c’est les 4 saisons en une journée ! Mais lors de ces six premiers jours, je n’avais rien eu d’autre que le soleil et 25 degrés. Je me retrouve donc désemparée quand je reçois un mail m’annonçant la fermeture du parc national de Tongariro en raison de mauvaises conditions météorologiques. Initialement, nous avions programmé la randonnée du Tongariro le jour 6, puis une autre randonnée autour du Mont Taranaki le jour 7, avant de prendre l’avion vers l’île du Sud. La pluie nous oblige à revoir nos ambitions à la baisse. Nous décidons donc de reporter la randonnée du Tongariro au lendemain, ce qui annule obligatoirement la randonnée dans l’Egmont National Park pour voir le célèbre lac miroir dans lequel se reflète le majestueux Mont Taranaki. Coup dur pour le moral !

Il nous faut trouver une alternative pour aujourd’hui : nous nous rabattons vers la côte est de l’île du Nord où le climat reste chaud et ensoleillé pour découvrir la région de Hawke’s Bay, renommée pour son héritage architectural et ses vignobles de Chardonnay. Il s’agit en effet de la deuxième plus grande région viticole du pays, derrière Marlborough.

Au centre de la région se trouve la célèbre Napier, capitale mondiale de l’Art Déco, une petite ville très agréable à visiter. Nous nous contentons de flâner dans les rues la tête en l’air pour admirer ce remarquable concentré d’architecture Art Déco, notamment sur Tennyson Street et Emerson Street, les deux rues principales de la ville. On y trouve également de nombreuses boutiques et un chouette marché.

que faire lors d un road trip en nouvelle zelande : visiter napier

ville de napier en nouvelle zelande

architecture art deco a napier en nouvelle zelande
Architecture Art Deco à Napier !

ville de napier sur l ile du nord de nouvelle zelande

 

Nous terminons notre journée par une marche jusqu’au Te Mata Peak Lookout, niché à 400 mètres de hauteur, qui offre une vue s’étendant jusqu’à la baie.

te mata peak lookout en nouvelle zelande

vue depuis le te mata peak lookout en nouvelle zelande
Vue depuis le Te Mata Peak Lookout

 

 

Jour 7 : Tongariro National Park

Pour ce septième jour de notre road trip en Nouvelle-Zélande, le premier gros effort physique se profile avec l’ascension du Tongariro Alpine Crossing, la plus célèbre randonnée d’une journée en Nouvelle-Zélande. En plein coeur de l’île du Nord, ce parcours très populaire s’inscrit dans le superbe parc national de Tongariro, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO pour ses paysages volcaniques et sa symbolique culturelle. Ce parc inclut 3 volcans encore actifs, culminant à presque 2 800 m d’altitude, dont la dernière éruption majeure remonte à 2012.

Le Tongariro Alpine Crossing est une randonnée de 19.4 km, qui dévoile des paysages de désert lunaire, traversant cratères fumants et lacs émeraude, ponctués d’étonnantes formations volcaniques et de panoramas imprenables. Les paysages sont si fascinants qu’ils ont servi de décors dans la mythique trilogie du Seigneur des Anneaux.

La randonnée n’effectue pas de boucle : on commence du côté ouest au niveau de Mangatepopo Road et on termine vers le nord à Ketetahi Road. Nous avons effectué le parcours en 5h50, à un rythme soutenu. La randonnée est bien sûr éprouvante, mais ne m’a pas semblé épuisante du tout. Le dénivelé est assez faible en début de parcours pendant environ 1h15. Puis, il y a une montée raide et difficile, alternant avec d’autres passages plus simples comme la traversée d’un vaste cratère, qui dure environ 1h30 avant d’arriver au point d’orgue de la randonnée : le panorama sur les Emerald Lakes, qui se dévoilent par temps dégagé au coeur d’un décor lunaire.

arrivee dans le parc national du tongariro en nouvelle zelande
Notre challenge du jour se profile au loin !
que faire lors d un road trip en nouvelle zelande : le tongariro alpine crossing
Début de randonnée aisée et sous le soleil ! Le parcours sera entièrement balisé et parfaitement sécurisé tout au long.
que faire lors d un road trip en nouvelle zelande : la randonnee du tongariro alpine crossing
Les choses se corsent ! Début d’ascension plus éprouvante.
traversee d un cratere lors du tongariro alpine crossing en nouvelle zelande
Traversée d’un impressionnant cratère
paysages du tongariro alpine crossing en nouvelle zelande
Des paysages lunaires
lacs emeraude au sommet du tongariro alpine crossing en nouvelle zelande
Nous arrivons au sommet sous une brume épaisse, et par miracle, les nuages se dégagent en quelques secondes pour laisser apparaître les sublimes lacs émeraude.

les lacs emeraude au sommet du tongariro alpine crossing en nouvelle zelande

vue sur les lacs emeraude au tongariro alpine crossing en nouvelle zelande

 

Après l’ascension, le sentier descend et remonte en longeant lacs et cratères… Les deux dernières heures de marche consistent en une longue descente sur le flan nord du volcan. C’est lors de cette descente que nous nous arrêtons pour le pique-nique, le temps étant trop glacial et venté au sommet devant les lacs… Les dernières heures de descente s’éternisent un petit peu, mais nous pouvons profiter de beaux panoramas sur l’océan 😌.

Le Tongariro Alpine Crossing fait partie des moments forts de mon voyage en Nouvelle-Zélande et je vous recommande vraiment d’inclure cette journée de randonné à votre programme, mais pensez à être flexible : il faut prévoir plusieurs jours potentiels où effectuer la randonnée et adapter en last minute en fonction de la météo du jour.

panorama sur le flanc nord du volcan au tongariro alpine crossing en nouvelle zelande
Belles vues lors de la descente

 

 

Jours 8 et 9 : Bay of Islands

Après notre belle randonnée au Tongariro racontée ci-dessus, nous prenons un vol intérieur pour rejoindre Queenstown et commencer notre périple d’une dizaine de jours sur l’île du Sud (qui sera raconté dans un autre reportage). Quelques jours avant notre vol retour pour la France, nous remontons à Auckland. Nous nous étions gardés une dernière étape sur l’île du Nord afin de nous trouver proches de l’aéroport avant le grand retour. Nous rejoignons la fameuse Bay of Islands (Baie des Îles), l’une des destinations estivales les plus prisées de Nouvelle-Zélande pour ses nombreuses activités aquatiques et l’observation des baleines / dauphins.

Il nous faut plus de 4 heures de route pour arriver à Paihia, une paisible bourgade touristique qui constitue la base la plus pratique pour explorer la région. Nous y passerons une journée tranquille (l’une des seules du voyage 🤣), à la recherche de petites boutiques de souvenirs et d’un prestataire pour organiser une croisière le lendemain, ce qui ne manque pas !

la ville de paihia dans la baie des iles en nouvelle zelande
Ambiance décontractée à Paihia
paysages de la bay of islands en nouvelle zelande
Découverte du paysage de la Baie des Îles depuis Paihia

 

Le lendemain, nous partons en croisière pour une demi-journée à la découverte des plus beaux endroits de la Bay of Islands, qui abrite environ 150 îles. C’est sur l’eau que l’on admire le mieux ces superbes paysages, les petites anses aux eaux turquoise, le littoral à la fois verdoyant et rocailleux. Les paysages sont magnifiques. En chemin, nous avons la chance d’attirer la curiosité d’un immense de banc de dauphins qui se donnent à coeur joie de sauter et faire des figures devant nous. Absolument génial !

banc de dauphins a la baie des iles en nouvelle zelande

magnifiques paysages de la bay of islands en nouvelle zelande

que faire lors d un road trip en nouvelle zelande : explorer la bay of islands

la petite ville de russell en nouvelle zelande dans la baie des iles
Sur la photo de gauche, la petite localité historique de Russell, avec ses jolis édifices coloniaux
croisiere dans la bay of islands : hole in the rock
Hole in the Rock, une grande arche naturelle qu’on traverse en bateau lors de l’excursion

 

Nous faisons un arrêt prolongé sur l’île d’Urupukapuka. Je vous recommande de ne pas rester sur la plage principale où il y a beaucoup de monde et de la forte musique, mais de marcher quelques minutes en direction d’une belle plage isolée où nous allons à la rencontre d’une raie curieuse et affectueuse 🥰.

arrivee sur l ile d urupukapuka dans la baie des iles en nouvelle zelande

belle plage sur l ile d urupukapuka dans la baie des iles en nouvelle zelande

rencontre avec une raie dans la baie des iles en nouvelle zelande

 

Notre planning étant très serré (3 semaines en Nouvelle-Zélande pour explorer les 2 îles, c’est la course !), nous n’aurons malheureusement pas le temps de nous aventurer encore plus loin dans le Northland vers le Cap Reinga, et devons revenir vers Auckland au bout de 2 jours. La Baie des Îles est vraiment une superbe région et c’est l’une des plus belles destinations balnéaires de l’île du Nord, si vous êtes à la recherche d’un peu de repos après toutes ces randonnées !

 

 

Nous sommes à la fin de ce reportage concernant notre itinéraire de road trip sur l’île du Nord de Nouvelle-Zélande. En préparant mon voyage, j’avais pas mal lu et entendu qu’il valait mieux se concentrer sur l’île du Sud, reconnue comme plus belle que sa voisine, lorsque l’on ne dispose pas de suffisamment de temps pour explorer en profondeur les deux îles. Je suis d’accord que les paysages de l’île du Sud sont globalement plus beaux avec une nature encore plus majestueuse, mais je ne regrette absolument pas nos 10 jours passés sur l’île du Nord. Les deux îles sont radicalement différentes, ont chacune leur charme et je suis bien contente de les connaître toutes les deux. La découverte des parcs géothermiques, la randonnée du Tongariro et les plages du nord de l’île (Coromandel, Bay of Islands, Waiheke) ont été de vrais temps forts de notre voyage.

Certes, 3 semaines, c’est bien trop court pour sillonner tout le pays, mais j’estime que nous avons vraiment eu un bel aperçu de la Nouvelle-Zélande et nous avons bien envie d’y retourner un jour !

Pour découvrir notre itinéraire sur l’île du Sud :
– Article en rédaction…

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

31 ans, Parisienne, ancienne sportive professionnelle reconvertie en freelance web. Passionnée d’exploration et de découvertes, quelle sera ma prochaine destination ?

DESTINATIONS

VISITER PARIS PAR ARRONDISSEMENT

ME, MYSELF & I

ET LE RGPD ?