Laëtitia
Laëtitia

Visiter Ubud à Bali : 5 idées d’activités

Bienvenue à Ubud, l’épicentre de la culture balinaise. À chaque coin de rue, la plus célèbre ville de Bali respire sans conteste la spiritualité. C’est au coeur de cette ville que l’âme et la culture de l’île sont les plus accessibles. Ubud n’est pas le genre d’endroit où l’on a besoin d’une longue to-do list. Aucun des sites ou des activités ne sont vraiment incontournables. Pour découvrir et visiter Ubud, on s’imprègne simplement de son atmosphère, on goûte à sa délicieuse gastronomie, on se balade dans les rizières, on se fait masser (à 13€ de l’heure, on peut s’octroyer ce luxe tous les jours ! Ça change des 80€ parisiens…), on prend un cours de yoga… et cela suffit pour tomber sous son charme. La plupart de ses curiosités sont facilement accessibles à pied, d’autant que les promenades y sont très chouettes. Je vous donne dans cet article quelques idées d’activités à inclure à votre programme pour visiter Ubud 🙂

 

5 choses à faire pour visiter Ubud, le coeur artistique de Bali

 

1) Flâner dans les ruelles excentrées

À première vue, Ubud ne fait pas vraiment bonne impression. Avec sa popularité toujours plus grandissante depuis le succès du best-seller d’Elizabeth Gilbert « Eat, Pray, Love », le centre-ville est encombré par la circulation, les boutiques souvenirs et les cars de touristes qui débarquent pour la journée, à la recherche des lieux emblématiques décrits dans le célèbre livre ou mis en scène dans le film. Fichu livre et fichue Julia Roberts, doivent se dire ses habitants. Heureusement, Ubud sait parfaitement s’adapter, et il suffit de s’éloigner un peu des axes principaux pour retrouver rapidement le calme et l’authenticité de ce petit coin de paradis qu’est l’île de Bali. Rien de spécial à explorer, simplement super chouette de se perdre dans les ruelles au coeur des temples et de la végétation. De nombreuses petites surprises se dévoilent au fil des rues, tel un sanctuaire, une galerie d’art ou un groupe d’enfants balinais toujours souriants.

le centre ville d'ubud

visiter ubud : le centre ville

visiter ubud : le centre ville

visiter ubud : le centre ville

 

 

2) Visiter les différents temples et sanctuaires de la ville

À l’image du reste de l’île, le centre d’Ubud est parsemé de musées et de temples, concentrés autour des artères principales de la ville : Jalan Raya Ubud et Monkey Forest Road. Parmi les monuments principaux :

  • le Palais d’Ubud, où habite toujours la famille royale. On peut se balader librement dans la majeure partie de cet ensemble.
  • le Musée Puri Lukisan, mettant en avant l’art moderne balinais
  • le Pura Dalem Agung, construit dans les années 1350 au coeur de la Monkey Forest

 

visiter ubud : les temples

visiter ubud : les temples

visiter ubud : le musee puri lukisan

visiter ubud : les temples

visiter ubud : les temples

visiter ubud : les temples

visiter ubud : les temples

 

 

3) Traverser la Monkey Forest

Lorsque le centre-ville devient trop étouffant, il est agréable d’aller prendre l’air dans la Sacred Monkey Forest Sanctuary, une intense poche de jungle renfermant trois temples sacrés ainsi qu’une colonie de macaques. Attention, ces singes guettent les touristes et sont prêts à tout pour piquer nos déjeuners (ne vous baladez avec aucun sac. Pour un macaque, sac plastique = nourriture). Ils peuvent se montrer agressifs et n’ont rien à voir avec les petites bêtes au regard innocent que l’on peut voir dans les guides touristiques. Il ne faut surtout pas leur donner à manger ou alors vous finirez avec des dizaines d’entre eux qui vous grimpent dessus. Si cela peut paraître amusant, sachez que la rage est très répandue à Bali et si vous vous faites mordre ou griffer (ce qui arrive souvent), vous aurez besoin d’une série d’injections qui gâcheront votre séjour !

la monkey forest a ubud

celebration dans la monkey forest a ubud

celebration dans la monkey forest a ubud

 

 

4) Savourer la gastronomie indonésienne en centre-ville

Le centre d’Ubud est très animé et recèle de restaurants et cafés où bénéficier d’une superbe vue sur la végétation. La gastronomie balinaise est succulente et variée, mêlant des influences chinoises, indiennes, arabes et parfois même européennes. Vous n’aurez que l’embarras du choix pour déguster le plat national, le nasi goreng !

restaurant a ubud a bali

la gastronomie balinaise
Le plat national : le nasi goreng. À manger sans modération lors de votre voyage à Bali !

la gastronomie balinaise

 

 

5) Faire la promenade sur la crête de Campuhan

Définitivement ma balade préférée à Ubud ! La crête de Campuhan offre une randonnée géniale d’environ 3 heures dans la campagne d’Ubud, au départ du palais royal. Un itinéraire bucolique en pleine nature, qui traverse la luxuriante vallée de la rivière Sungai Wos et offre un paysage merveilleux de cours d’eau et de rizières, ponctué par de luxueuses villas. On traverse des villages hors du temps, loin du tourisme de masse de la ville ; on s’arrête dans une petite boutique d’art et on reçoit notre dose de sourires pour la journée. Les Balinais sont si gentils, c’est touchant.

Un avertissement, cependant : c’est un fait, Bali possède la pire population canine d’Asie. Peu de chiens ont de maîtres et les chiens errants sont très, très nombreux. Malades et agressifs, ils sont abandonnés à eux-mêmes et s’en prennent parfois aux touristes. Attention car ces chiens sont atteints de multiples maladies, beaucoup d’entre eux ont la gale ou la rage, il faut être très vigilant lorsque vous vous promenez dans les rues un peu excentrées. Mauvaise expérience vécue de notre côté !

promenade sur la crete de campuhan

balade dans la campagne d'ubud

 

Visiter Ubud est le point de départ de tout voyage à Bali. Ses environs offrent d’innombrables possibilités d’excursions. Au nord et à l’est de la ville, les sites anciens et les beautés naturelles abondent. Si vous planifiez un voyage à Bali, vous pouvez en découvrir plus dans mes autres reportages :
Les temples à Bali : lesquels voir et lesquels éviter ?
Où voir les plus belles rizières de Bali ?
Détente à Nusa Lembongan et Nusa Ceningan
Escapade à Lombok : quelle île Gili choisir ?
Récit d’un inoubliable trek sur le Mont Rinjani

 

* Voyage réalisé en été 2017

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

27 ans, Parisienne, ancienne sportive professionnelle reconvertie en freelance web. Passionnée d’exploration et de découvertes, quelle sera ma prochaine destination ?

ENVIE DE SUIVRE MES AVENTURES ?

DESTINATIONS

VISITER PARIS PAR ARRONDISSEMENT

ME, MYSELF & I

ET LE RGPD ?