visiter singapour
Laëtitia
Laëtitia

Visiter Singapour en 6 jours : mon top 20 des activités !

Architecture futuriste, cuisine alléchante, melting-pot culturel et jardins contemporains, Singapour n’a pas fini de nous surprendre ! Depuis son indépendance obtenue de la Malaisie en 1965, la cité-État trace sa route et a connu un développement économique exceptionnel dans les années 1980, entrant dans le cercle restreint des dragons asiatiques aux côtés d’Hong Kong, de la Corée du Sud et de Taïwan. À l’opposé des grandes métropoles asiatiques, Singapour donne l’impression d’être une ville construite dans un immense jardin. Aucune jungle de béton ne domine l’horizon et la ville investit énormément dans des projets écologiques et durables. C’est un endroit que je ne me suis vraiment pas lassée d’explorer et je suis surprise que cette ville soit rarement une destination à part entière pour les visiteurs qui sont très souvent seulement de passage entre deux vols. Après avoir exploré la ville pendant 6 jours, je vous présente dans cet article mon top 20 des choses à faire ou à voir pour bien visiter Singapour !

 

Visiter Singapour : que faire dans la cité-État asiatique?

 

1. Voir la vue sur Marina Bay depuis l’Helix Bridge

Le quartier de Marina Bay est le point de départ idéal pour débuter votre visite de Singapour. Il contient un bon nombre des sites les plus emblématiques de la ville. Pour en avoir un premier aperçu, vous pouvez emprunter l’Helix Bridge qui traverse la baie et relie Marina Center à Marina South. D’ici, vous vous imprégnerez de l’ambiance de Singapour pour la première fois en apercevant la baie, les gratte-ciels du Central Business District, le Merlion au loin, le célèbre hôtel Marina Bay Sands et l’ArtScience Museum sous la forme d’une fleur de lotus géante.

visiter singapour : la vue depuis l'helix bridge

 

2. Visiter les célèbres Gardens by the Bay

Quand la science rencontre la botanique, cela crée les jardins futuristes de Gardens by the Bay, une oeuvre d’aménagement urbain fascinante où des biodômes de science-fiction côtoient dix-huit « super-arbres » high-tech. Les deux immenses serres, le Flower Dome et le Cloud Forest Dome, renferment plus de 200 000 plantes et donnent un aspect futuriste au parc. Le Flower Dome reproduit l’écosystème méditerranéen tandis que le Cloud Forest Dome reconstitue une forêt tropicale humide à l’aide d’une cascade de 35 mètres de haut. Quant aux Supertrees, il s’agit d’imposantes constructions en béton sur lesquelles poussent des centaines de milliers de plantes. En réalité, ces arbres high-tech sont des éléments de ventilation et servent à produire l’électricité nécessaire pour rafraîchir les serres du jardin. Ils sont reliés entre eux par une passerelle suspendue à 22 mètres de hauteur, l’OCBC Skyway, de laquelle vous pourrez admirer une vue splendide sur le parc et sur l’hôtel Marina Bay Sands.

visiter singapour : les jardins botaniques

visiter singapour : les jardins botaniques

visiter singapour : les jardins botaniques

la vue sur le marina bay sands depuis les jardins botaniques de singapour

les serres dans les jardins botaniques de singapour

 

3. S’émerveiller devant le panorama depuis le SkyPark du Marina Bay Sands

Quand on pense à Singapour, la première image qui vient en tête est sûrement le luxueux hôtel Marina Bay Sands. Véritable prouesse d’ingénierie architecturale, il se caractérise par trois tours de 55 étages chacune, reliées par une plateforme panoramique connue sous le nom de SkyPark. Qu’on l’aime ou pas, il est tout simplement impossible d’ignorer ce monument qui domine toute la ville de Singapour. Cet hôtel est mondialement célèbre pour son Infinity Pool, une piscine à débordement de 150 mètres, offrant un panorama magique sur la ville, perché à 200m de hauteur. Logiquement, seuls les clients de l’hôtel ont accès à cette piscine, mais la plateforme d’observation SkyPark qui se trouve juste à côté de la piscine et du bar Cé La Vi est en revanche accessible à tout le monde. La vue en haut est exceptionnelle. Le panorama couvre toute la ville : ses gratte-ciels et ses jardins, mais aussi la mer et les multiples pétroliers qui envahissent le détroit de Singapour. Ce fut de loin le plus beau panorama observé lors de mon séjour.

la vue depuis le skypark du marina bay sands

la vue depuis le skypark du marina bay sands

la vue depuis le skypark du marina bay sands

la vue depuis le skypark du marina bay sands

 

4. Se balader sur la Fullerton Promenade

Au bord de l’eau, la Fullerton Promenade, ou Waterfront Promenade, offre une belle vue sur Marina Bay, à l’opposé de l’Helix Bridge. On y croise de très beaux bâtiments comme le Fullerton Bay Hotel au coeur du Clifford Square. Il y a également de nombreux restaurants où s’attabler pour déjeuner ou dîner avec une vue parfaite sur le Marina Bay Sands. Tous les soirs, l’hôtel s’illumine pour offrir un spectacle d’un quart d’heure mêlant jets d’eau, jeux de lumières et musiques rythmées. La Fullerton Promenade est l’endroit idéal pour profiter du spectacle.

visiter singapour : la fullerton promenade

visiter singapour : le clifford square

visiter singapour : la fullerton promenade

vue sur la marina bay depuis la fullerton promenade

marina bay by night

marina bay by night

 

5. S’amuser à contempler le Merlion, l’emblème de Singapour

La Fullerton Promenade aboutit au Merlion, une statue réalisée dans les années 60 représentant une créature au corps de poisson et à tête de lion, recrachant de l’eau dans le fleuve Singapour. Le Merlion est le symbole de Singapour et c’est l’un des rares endroits de la ville où l’on se sent oppressé par tous les touristes (…par tous les Chinois…) qui s’attroupent sur le pont pour se prendre en photo avec l’iconique statue. Cela dit, au bout de la Fullerton Promenade avec le panorama sur Marina Bay, cela reste l’un de mes endroits préférés de Singapour 🙃

visiter singapour : le merlion

 

6. Admirer les vestiges de l’architecture britannique dans le quartier colonial

De 1867 à 1963, Singapour a appartenu aux Britanniques, avant de brièvement tomber entre les mains de la Malaisie, dernière étape avant l’indépendance de la cité-État en 1965. Singapour a hérité de cette période coloniale un magnifique patrimoine architectural et partir à la découverte des sites emblématiques de ce quartier historique constitue l’un des points forts d’une visite de Singapour.

Deux monuments se démarquent : la cathédrale Saint-Andrew, construite par des prisonniers indiens, un bâtiment néogothique d’un blanc immaculé au coeur d’une architecture toute de verre et d’acier ; mais surtout le mythique Hôtel Raffles, véritable monument national nommé après le fondateur de la ville, Thomas Raffles. Synonyme du luxe à l’oriental, ce palace historique a longtemps été en rénovation avant de réouvrir ses portes la semaine où je me trouvais à Singapour. Chance. J’ai pu admirer sa magnifique façade ivoire, ses jardins luxuriants et ses boutiques haut de gamme nichées sous de belles arcades.
Si vous souhaitez visiter Singapour, l’exploration du quartier colonial est un incontournable à inclure à votre programme 🙃

le quartier colonial de singapour

le quartier colonial de singapour

le quartier colonial de singapour

le quartier colonial de singapour

le quartier colonial de singapour

le quartier colonial de singapour

la cathedrale saint andrew a singapour

le raffles hotel a singapour

le raffles hotel a singapour

le raffles hotel a singapour

le raffles hotel a singapour

 

7. S’arrêter le temps d’un déjeuner avec vue sur les quais de la ville

Les quais de la ville, au bord du fleuve Singapour, séparent le quartier colonial du Central Business District. En s’y promenant, on bénéficie d’un joli panorama mêlant gratte-ciels et belles bâtisses coloniales. Boat Quay est très agréable pour une pause déjeuner au bord de l’eau, même si les restaurants sont très touristiques et que les prix sont bien plus élevés qu’ailleurs. Clarke Quay est un des hauts lieux nocturnes où traîne la jeunesse tapageuse de Singapour. Un peu kitsch à mon goût, il est bien moins joli que son voisin.

boat quay a singapour

boat quay a singapour

clarke quay a singapour

clarke quay a singapour

 

8. Sillonner Chinatown en long, en large et en travers

Dans les grandes villes, les quartiers chinois ne font pas toujours l’unanimité. Mais à Singapour, je vous garantis qu’on tombe tous sous le charme de ce quartier authentique qui nous transporte à quelques milliers de kilomètres. Le Chinatown de Singapour est truffé de maisons colorées pleines de charme, typiques de l’architecture singapourienne. Parmi les édifices notables du quartier, on relève bien sûr le Temple de la relique de la dent du Bouddha. Avec ses 5 étages, c’est le plus grand temple bouddhiste de Singapour. L’intérieur est superbe. Ce temple abriterait la canine gauche du bouddha, conservée dans une structure en or massif de 420 kg, mais son authenticité est contestée. En vous promenant dans Chinatown, vous pouvez vous arrêter manger un morceau dans l’une des galeries intérieures qui contiennent de nombreux restaurants. Dépaysement assuré.

visiter singapour : chinatown

visiter singapour : chinatown

visiter singapour : chinatown

visiter singapour : chinatown

visiter singapour : chinatown

visiter singapour : chinatown

visiter singapour : chinatown

visiter singapour : chinatown

visiter singapour : chinatown

visiter singapour : chinatown

 

9. Se promener dans le quartier de Tanjong Pagar

Tanjong Pagar n’offre rien d’extraordinaire à visiter mais ce quartier multiculturel contient de multiples restaurants et petites maisons historiques, connues sous le nom de shophouse. Bien moins dense que son voisin Chinatown, Tanjong Pagar soulage des tensions urbaines et c’est vraiment sympa de s’y balader. L’un de mes endroits préférés à Singapour.

visiter singapour : le quartier de tanjong pagar

 

En sillonnant Tanjong Pagar, vous apercevrez sûrement à l’horizon une structure monumentale, qui ne se distingue pas forcément par sa finesse architecturale 🤣 Il s’agit du Pinnacle@Duxton, le plus haut complexe résidentiel au monde, dont les 7 tours de 50 étages sont reliées par une plateforme panoramique. Le Pinnacle@Duxton est l’exemple du HLM singapourien. Pour 6$, vous pouvez accéder à la plateforme et bénéficier d’une vue à 360 degrés sur la ville, le port et la mer. Je ne la recommende pas spécialement, le panorama n’a rien à voir avec ce qu’on peut voir depuis le SkyPark du Marina Bay Sands.

le pinnacle@duxton a singapour

vue depuis le pinnacle@duxton a singapour

 

10. Découvrir l’authentique Little India

Avec ses maisons colorées, le plus pittoresque des vieux quartiers de Singapour contredit tous les clichés d’une ville aseptisée. Le quartier de Little India donne un aperçu authentique du Singapour d’antan, loin du géant high-tech que nous connaissons aujourd’hui. Frénétique et désordonné, on s’y sent rapidement oppressé. C’est exactement comme ça que j’imagine l’Inde. En pire 😂 Les temples Sri Mariamman et Sri Veeramakaliamman ajoutent de la couleur au quartier.

visiter singapour : le quartier de little india

visiter singapour : le quartier de little india

visiter singapour : le quartier de little india

visiter singapour : le quartier de little india

visiter singapour : le quartier de little india

 

11. Visiter les jardins botaniques de la ville, un havre de paix

Les jardins botaniques furent un temps fort de mon séjour à Singapour, une véritable oasis de sérénité loin du stress citadin. Vous y découvrirez de nombreux jardins à thème et une grande sculpture en bronze au-dessus du lac Swan, mais le plus agréable est de simplement se poser sur les pelouses soignées, notamment dans la Vallée des Palmiers 🙃 Ces jardins sont somptueux et il y a souvent des concerts en soirée. Si vous planifiez de visiter Singapour, prévoyez-y un petit pique-nique à l’ombre des palmiers !

les jardins botaniques de singapour

les jardins botaniques de singapour

les jardins botaniques de singapour

les jardins botaniques de singapour

les jardins botaniques de singapour

les jardins botaniques de singapour

les jardins botaniques de singapour

les jardins botaniques de singapour

 

12. Découvrir les malls surdimensionnés d’Orchard Road

S’il y a bien une chose à savoir avant de visiter Singapour, c’est que le shopping y est le sport national et que le lieu sacré se nomme Orchard Road. Les Champs-Élysées singapouriens ! Ici, des malls toujours plus luxueux se succèdent sur plusieurs kilomètres. Je pense qu’il faudrait au moins une semaine pour tous les faire !! Difficile de croire qu’auparavant, Orchard Road n’était qu’une petite route bordée de plantations d’épices ! Vous pouvez aller y faire un tour si vous voulez honorer les dieux du shopping comme il se doit. De mon côté, je me suis contentée d’observer cette démesure depuis le bus.

les malls d'orchard road

vue de singapour la nuit

 

13. S’aérer l’esprit le temps d’un trail autour du Réservoir MacRitchie

Quand le tumulte urbain devient trop pesant (ce qui n’est jamais trop le cas à Singapour, à moins de passer la journée entière près du Merlion 😂), la ville offre toujours de nouvelles escapades pour partir prendre l’air une demi-journée. Après les jardins botaniques, je vous conseille maintenant une sortie dans la jungle de Singapour, près du Réservoir MacRitchie. Pour être honnêtre, cette balade n’a rien d’extraordinaire, il n’y a pas de panorama exceptionnel à la clé, mais on y découvre une partie plus sauvage et encore plus verdoyante de Singapour, au milieu des singes. J’y ai parcouru un sentier de 11 km, idéal pour une première approche de la réserve. Les sentiers de trail longent le lac et serpentent dans l’humide forêt équatoriale. Le but de cette randonnée est d’atteindre la Tree Top Walk, une passerelle suspendue à 25 mètres du sol, entourée d’un bel écrin de végétation.

trail du reservoir macritchie a singapour

trail du reservoir macritchie a singapour

trail du reservoir macritchie a singapour

 

14. Voir les jolies maisons Peranakan sur Joo Chiat Road

Lors de mon séjour à Singapour, je logeais dans Tanjong Katong, un quartier où peu de touristes mettent les pieds. Il s’agit d’un quartier résidentiel à l’attrait touristique mineur, certes, mais si par hasard vous vous y trouvez, faites le détour par Joo Chiat Road. C’est une petite rue assez connue dans Singapour qui renferme plein de jolies maisons Peranakan toutes colorées, témoins des influences multiethniques de la ville. Vaut le coup d’oeil !

maisons peranakan a singapour

maisons peranakan a singapour

 

15. Déambuler dans les ruelles exotiques de Kampong Glam

Nouveau quartier, nouvelle ambiance. Nous voilà maintenant à Kampong Glam, le quartier malais/arabe de Singapour. Avec ses étroites ruelles peintes de couleurs vives, ce quartier hipster est l’un des endroits les plus branchés de la ville. Street art, cafés, boutiques à la mode et saveurs du monde oriental vous y attendent. Haji Lane et Arab Street sont les axes les plus connus. Le quartier est dominé par la grande coupole dorée de la Mosquée du Sultan. De style anglo-indien, c’est la plus grande mosquée de Singapour.

le quartier de kampong glam

le quartier de kampong glam

le quartier de kampong glam

le quartier de kampong glam

le quartier de kampong glam

le quartier de kampong glam

le quartier de kampong glam

le quartier de kampong glam

le quartier de kampong glam

le quartier de kampong glam

 

16. Bronzer sur les plages de l’île de Sentosa

Sentosa est une île touristique dédiée au divertissement. On y trouve le siège du parc d’attractions Universal Studios, un aquarium, un casino, des parcours de golf et plusieurs plages très prisées des habitants et des touristes. Il y a plein de choses à faire mais j’ai préféré simplement y passer du bon temps à l’ombre des palmiers. Les plages sont belles mais il y a toujours cette vue sur des dizaines et dizaines de pétroliers géants. Même si l’eau est plus propre que ce que j’avais pu voir auparavant, cela ne donne pas vraiment envie de se baigner.

l'ile de sentosa a singapour

l'ile de sentosa a singapour

 

17. Découvrir une autre facette de Singapour à Pulau Ubin

Pulau Ubin est l’opposé de Sentosa. C’est une île rurale qui montre la vie dans les anciens villages et témoigne du Singapour d’antan, un monde perdu chez les citadins actuels. Pour s’y rendre, il suffit d’emprunter un bumboat depuis Changi. La traversée dure dix minutes et coûte seulement quelques dollars, à régler en cash. Si vous n’êtes pas débile comme moi, Pulau Ubin donne l’occasion de se balader à vélo pour explorer la mangrove et les lacs. Eh oui, parce que de mon côté, je n’ai pas eu la présence d’esprit d’avoir du cash sur moi. Bien évidemment, impossible de retirer le moindre dollar sur l’île. Je me suis retrouvée à devoir mendier pour pouvoir rentrer à Changi 😂. J’ai donc seulement aperçu quelques baraques en tôle et sanctuaires sur Pulau Ubin puisque je n’ai pas pu louer de vélo. Échec cuisant.

l'ile de pulau ubin

l'ile de pulau ubin

l'ile de pulau ubin

l'ile de pulau ubin

l'ile de pulau ubin

l'ile de pulau ubin

l'ile de pulau ubin

 

18. Jeter un oeil aux autres parcs de la ville

Les espaces verts ne manquent pas à Singapour. Si les jardins botaniques volent souvent la vedette, d’autres petits parcs n’en sont pas moins agréables. Il y a par exemple le Fort Canning Park, ancienne « colline interdite » puis résidence des gouverneurs, qui surplombe la ville. Ou alors l’East Coast Park qui longe la plage sur 15 km. Les Singapouriens viennent y pique-niquer, faire des barbecues et s’adonner à de nombreuses activités sportives au milieu des palmiers. Enfin, vous pouvez aussi vous balader sur la promenade de la marina.

l'east coast park a singapour

le fort canning park a singapour

la marina de singapour

la marina de singapour

 

19. Faire le plein de culture asiatique dans les différents musées

Côté culture, Singapour n’est pas en reste. La cité-État renferme des dizaines de musées dans lesquels je n’ai pas vraiment eu le temps de m’aventurer. Les amateurs d’art moderne peuvent aller faire un tour à la National Gallery qui met en valeur l’art moderne d’Asie du Sud-Est. Quant au Peranakan Museum, il permet d’en apprendre plus sur la culture Peranakan, Peranakan faisant référence aux descendants des premiers immigrants chinois.

la national gallery de singapour

le peranakan museum a singapour

 

20. Découvrir l’esplanade Chijmes Hall

Vous arrivez maintenant à la fin de cet article, enfin 😄 ! Si je peux recommander une dernière chose, cela serait d’aller faire un tour à Chijmes Hall dans le quartier colonial. Chijmes Hall est un petit square truffé de restaurants et d’endroits pour se détendre, surplombé par une jolie église. C’est un lieu paisible où on se sent coupé de la ville. Très contente de cette trouvaille !

chijmes hall

chijmes hall

 

 

Quelques mots pour conclure :
Si vous souhaitiez visiter Singapour, j’espère que cet article vous aura convaincu de partir à la découverte de cette fascinante cité-État qui mêle à merveille tradition et modernité. J’y ai passé 6 jours et n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. N’hésitez donc pas à vous y attarder plus qu’une escale pour avoir le temps d’explorer ses différents quartiers, de goûter à sa succulente gastronomie et de profiter de ses beaux paysages caractéristiques de l’Asie du Sud-Est 💙

 

visiter singapour
Un trottoir classique à Singapour… Ça change des trottoirs parisiens !
visiter singapour
La folie des grandeurs à Singapour

 

Pour découvrir mes autres reportages en Asie, notamment en Indonésie :
– Où voir les plus belles rizières de Bali ?
– Visiter Ubud : 5 idées d’activités
– Détente à Nusa Lembongan et Nusa Ceningan
– Escapade à Lombok : quelle île Gili choisir ?
– Les temples à Bali : lesquels voir et lesquels éviter ?
Récit d’un inoubliable trek sur le Mont Rinjani

3 réponses

  1. Des quartiers incroyablement differents, une flore présente partout, j’irai surement y faire un petit sejour!

    1. Je suis ravie que cet article ait contribué à vous faire passer un bon séjour ! Avez-vous apprécié Singapour ? L’une de mes villes favorites, j’y suis retournée cet été pour un deuxième séjour tellement j’avais aimé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

29 ans, Parisienne, ancienne sportive professionnelle reconvertie en freelance web. Passionnée d’exploration et de découvertes, quelle sera ma prochaine destination ?

DESTINATIONS

VISITER PARIS PAR ARRONDISSEMENT

ME, MYSELF & I

ET LE RGPD ?